Catherine suce le daron

Catherine baise, suce un pĂšre, sa femme et leur fils

Mots cles : ,

Toujours sur les bons plans cul, les plus chauds et extrĂȘmes et parfois tordus. Catherine a ainsi trouvĂ© une authentique famille de libertins. Ca frĂŽle l’inceste ou l’exhibitionnisme vicieux, Ă©tant donnĂ© qu’il s’agit d’un mari, sa femme et leur fils. Ils ont dĂ©jĂ  partouzĂ© en famille. Par consĂ©quent, ils sont prĂȘts Ă  recommencer avec Catherine. Cette partouze incongrue a lieu dans l’arriĂšre-cours de la maison lilloise de cette famille. Notre mature en chaleur, mercenaire du sexe, est la seule nue. La seule livrĂ©e dans le plus simple Ă©lĂ©ment, prĂȘte Ă  travailler les parties gĂ©nitales de chaque membre. Il fait sombre, un peu humide mais le papa est dur comme de la pierre. Son petit zizi ainsi en Ă©rection va se faire sucer consciencieusement. Notre salope y met tout son coeur, accroupie devant le membre. De plus, ses gros seins pendent et frottent contre les tibia du mec, ce qui l’excite . Le fils Ă  cĂŽtĂ© en train de se branler en matant papa se faisant sucer. Maman n’est pas loin et ne va pas tarder Ă  dĂ©barquer pour prendre sa part du gĂąteau.

Triolisme entre adultes

MĂȘme si Catherine va mettre la langue et enfourner dans sa bouche toutes les parties intimes de chaque membre de cette famille de pervers sexuels. Cependant, le fils est toujours Ă  part. Bien qu’il mate toujours ses parents en train de se faire lĂ©cher et sucer, c’est Ă  part que le fiston de 26 ans prend sa part de plaisir. On confirme que Catherine s’occupe de papa et maman en triolisme entre adultes. Comme au moment oĂč madame a reçu un cunninlingus de Catherine, avec la bite de son mari en bouche. On prend son pied entre parents, histoire de limiter le cĂŽtĂ© pseudo sexe inceste. Par consĂ©quent, ça finira par dĂ©raper lorsque notre mature blonde aura envie de se faire baiser. Parce que c’est bien beau de tailler des pipes, mais il faut bien que notre salope hussarde jouisse aussi. Le fiston prend ainsi les fesses de Catherine et lui dĂ©boite la chatte en levrette debout alors que celle-ci astique une turlute sur le papa qui commence Ă  fatiguer.

La partouze de Lillois est tellement chaude et part tellement dans tous les sens que y a mĂȘme un voisin. Dans le quartier, tout le monde baise avec tout le monde. La sexualitĂ© part Ă  veau l’eau et c’est le genre d’ambiance et d’atmosphĂšre dans lesquels Catherine s’Ă©panouit le mieux. En effet, la morale n’a pas sa place ici. Les corps, la chair se mĂ©lange sans Ă©gards de leur origine, de leur lien de parentĂ©. Catherine aura sucĂ© un jeune de 26 ans, le papa de 54, la maman de 51 et le voisin vicieux qui a tapĂ© dans la chatte sans crier gare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *