Olga, vieille radasse manque de cul

Olga, une vieille radasse en manque de cul

Mots cles :

Olga a quelque origine germanique mais c’est une française pur jus. Cette vieille radasse en manque de cul arpente les sites de plan cul et de rencontre facile. Mais son terrain de chasse favori, ce sont les lieux publics, les cinémas, les centres commerciaux. Un tantinet exhibitionniste, Olga et surtout une dragueuse passionné, une séductrice mature patenté.

Sur la photo ci-dessus, cette vieille sexagénaire blonde encore pas mal nous dévoile une partie de ses charmes. La peau pas trop fripée, les tétés qui rentrent mais le bassin solide pour des levrettes effrénées.

Certes, Olga n’a pas une poitrine extraordinaire mais elle a un appétit de sexe jamais démenti. Olga a partagé avec nous quelques souvenirs de sa prime jeunesse au cours de laquelle elle pouvait s’envoyer deux mecs dans la même journée. Cependant, notre radasse n’a pas perdu la main. Elle continue encore à avoir un appétit de malade et quand elle manque de cul, elle ne dissimule pas a ses proies ses intentions de sexe. Avec sa tête de Giscard d’Estaing, elle pourrait en faire fuir  plus d’un. Pourtant, lorsqu’on discute un peu avec elle, on découvre une chienne vorace. Avide de pipe, gourmande de bonne queue dans son cul et assoiffée de sperme, Olga veut tout. Les blacks, les chinois, les petits bourgeois en polo Ralph Lauren … Le kaléidoscope  des prétendants est large. Sucer des bites  tordues, gober des couilles poilues, notre radasse ne refuse rien et ne recule devant rien. Pour ses  60 ans, notre vieille peau caresse le rêve d’un gangbang avec un minimum de 4 mecs. Ca sera peut-être  son adieu à  la scène … ou une nouvelle carrière de partouzeuse. On opte pour la dernière option parce que physiologiquement, le manque de cul est permanent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *