Levrette et pipe les yeux fermés.

France, grande salope et trou à bites

Pas la peine de faire de grand discours pour expliquer qui est France. Cette grande salope de 51 ans, divorcée et bourgeoise de la Rive Gauche de Paris se décrit elle-même comme un trou à bites. Les photos amateurs de ses dernières pérégrinations sexuelles parlent pour elle-même. Alors que la journée, elle occupe un poste d’associée dans un grand cabinet d’avocats, le soir, elle se métamorphose en un vide-couilles complet. Son grand appartement cossu du 16e arrondissement lui sert de théâtre de ses orgies, de baise phénoménale avec des amants pas vraiment triés sur le volet, juste rencontrés sur des sites libertins. La pêche est toujours miraculeuse pour France. Vu son niveau d’exigence, l’ouvrier, le boulanger, le chef comptable ou le marginal ont leur place dans le lit de cette vieille cougar salope.

Une bourgeoise qui offre ses trous à tout

Son cul, son trou du cul qui pue, elle les offre volontiers à qui voudra bien la remplir et lui pilonner le derrière à la faire crier de tout son saoul. On peut y foutre des plug anal, des godes, des phallus en caoutchouc dans le cul en même temps qu’elle se fait éclater la chatte. Sur chaque photo, vous voyez bien que notre bourgeoise aime s’avilir. Elle n’est plus sujet mais objet. Juste un vulgaire trou à bites mais aussi un trou à fist-fucking. En effet, les mecs n’y vont jamais avec le dos de la cuillère. Une fois qu’elle se met à quatre pattes et cambre, c’est explosif. Elle prend ainsi une salve de coups de queue violents et puissants. Entre chaque grosse défonce anale, France se soulage en suçant parce que ça la détend. Alors, appréciez à sa juste valeur une authentique partouzeuse cougar. Plus qu’un trou à bites, c’est un refuge de plaisir pour les hommes. D’un point humanitaire, elle compte beaucoup pour ces mecs qu’ont la dalle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *