Germaine vieille chaudasse au cul large 4

Germaine vieille chaudasse au cul large à bourrer

Elle s’appelle Germaine, une vieille chaudasse au cul large à bourrer. Ses rondeurs n’enlèvent en aucun cas sa performance au lit. Son défunt mari l’a rendue accro à la baise. C’était un vrai dieu du sexe. Et aujourd’hui elle veut retrouver ce plaisir. Son énorme cul gras serait capable d’avaler des queues de tout genre. Et Gégé voudrait qu’on la chevauche comme une femelle en chaleur. Vous aurez de quoi saisir avec toutes ses formes disproportionnées. Elle serait posée tranquillement agenouillée sur le lit, attendant un beau pénis pour m’enfourcher. Faut pas perdre l’endurance avec elle car je suis une sacrée proie qui ne se déguste pas d’un seul coup.

Germaine adore qu’on lui laboure le fion

Et tenez vous bien, la grosse Germaine adore qu’on lui laboure le fion. Qu’on explore les tréfonds de son sphincter. Passer de la douleur de la sodomie au bonheur et du plaisir du coulissement de la bite à l’intérieur, en moins de 20 secondes, c’est magique. Il faut souffrir pour jouir et Germaine est toujours disposée à se faire éclater et labourer le fion, à condition qu’il y ait orgasme à la clé. Voilà pourquoi la vieille chaudasse se trimballe toujours avec une bouteille de gel. On sait jamais à quel moment elle peut rencontrer un salaud qui l’enculera.
Et même si elle a pas le physique de première fraicheur, de nombreux jeunes galériens, petites frappes adorent la retrouver chez elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *