Christine caresse les seins de Jacqueline

Christine, une libertine mure et ses copines de partouze

Mots cles : , ,

Christine est une femme mĂ»re de 51 ans, suffisamment charismatique pour embrigader ses copines dans tous ces dĂ©lires de partouze. Cela Ă©tait le cas avec le libertinage. En effet, Christine s’est convertie Ă  cette pratique un peu transgressive Ă  l’Ă©poque. Aujourd’hui complĂštement acceptĂ©e par la sociĂ©tĂ©, l’Ă©changisme, est devenue sa religion. Elle a ainsi dĂ©cidĂ© de convertir ses amies Ă  ce mode de vie. Il faut dire que notre libertine mure a Ă©normĂ©ment d’influence et que cela a jouĂ© dans les dĂ©cisions de ses acolytes de la suivre. Aujourd’hui, elle s’est constituĂ©e une petite brigade de camarades qui rĂ©pond prĂ©sente dĂšs qu’elle organise une partouze Ă  la maison. Ces derniĂšres sont d’ailleurs ravies de pouvoir s’amuser et s’envoyer en l’air loin de leurs maris qui bandent mou.

Christine, une mature qui s’adapte aux sexualitĂ©s

Nous avons ici, quelques Ă©chantillons trĂšs intime et trĂšs coquines des soirĂ©es Ă  plusieurs, du sexe sans tabou. Christine est toujours la maĂźtresse de cĂ©rĂ©monie de ses orgies privĂ©es. Les corps s’enlacent, se mĂ©langent sans distinction de sexualitĂ©, de genre ou d’Ăąge. Selon les femmes matures qui l’accompagnent dans ses perversions, Christine adopte une attitude qui matche avec les fĂ©tichismes et prĂ©fĂ©rences de chacune. TantĂŽt, elle peut se montrer dominatrice, tantĂŽt elle peut devenir une salope soumise aux ordres et aux soins d’une copine avide. Les soirĂ©es partouze, c’est soit avec des couples, soit avec des hommes seuls. Christine aime partager un mĂąle avec une amie qui veut s’initier au plan Ă  trois. Le cĂŽtĂ© initiation est d’ailleurs trĂšs important. Par ailleurs, Chris a une qualitĂ© de pĂ©dagogue qui rassure ses amies dĂ©butantes mures. Par exemple, sa copine Jacqueline ne s’Ă©tait jamais faite enculer. Elle lui a tenu la main, l’a apaisĂ©e pendant que son initiateur lui enfonçait son gland dans son anus encore vierge. Christine lui a aussi lĂ©chĂ© la chatte pendant cette premiĂšre sodomie. Elle s’est ainsi totalement adaptĂ©e et a su mettre Jacqueline Ă  l’aise.

 

Le plan à 3 préférée aux orgies

Le plan Ă  trois, c’est la pratique de sexe en groupe qui plaĂźt davantage Ă  notre libertine mure et Ă  ses copines. En effet, on est pas les uns sur les autres, on a le choix des combinaisons et on peut s’accorder plus facilement sur les positions adoptĂ©es. Contrairement aux orgies, dans un triolisme, chaque protagoniste peut prendre son pied et jouir en mĂȘme temps. La position basique qui satisfait tout le monde et celle incarnĂ©e sur la photo de profil. Les trois protagonistes forment une sorte de H, avec une femme offerte allongĂ©e. Elle est en train de se faire dĂ©foncer la chatte alors qu’elle broute aussi la chatte de la deuxiĂšme meuf .

Chaque partie gĂ©nitale est ainsi contentĂ©e. Tout le monde peut jouir ! Une chatte qui se fait lĂ©cher en cunnilingus, une autre qui se fait pĂ©nĂ©trer par un mec qui lui-mĂȘme, prend son pied. De plus, dans les plans Ă  trois, notre libertine mure aux cheveux courts peut Ă©pancher sa bisexualitĂ© et embrasser d’autres femmes. Quelque soit l’Ăąge de ses partenaires fĂ©minines, Christine s’Ă©treint, embrasse, caresse, trempe sa langue dans une chatte charnue et demandeuse. De plus, tout le monde goĂ»te Ă  tout le monde. đŸ€—

Les jeux coquins sont les bienvenus

Pendant ces soirĂ©es partouze, Christine ne manque jamais de s’Ă©quiper de godes, vibromasseurs, et sextoys en tout genre. Elle aime Ă©galement se bander les yeux et se faire lĂ©cher la chatte et le cul. Ainsi, notre chaudasse doit deviner le partenaire qui trempe sa langue dans son nĂ©nuphar. Est-ce un homme ou une femme ? Les joies du libertinage sont diverses et variĂ©es. Par consĂ©quent, elle n’hĂ©site jamais Ă  multiplier les combinaisons. Parfois, on a mĂȘme pas besoin d’un mec pour se livrer Ă  des jeux coquins entre femmes. Un godet trĂšs long suffit. En effet, deux femmes peuvent se partager les deux bouts du manche trĂšs long et souple et prendre leur pied en mĂȘme temps.

De mĂȘme, elle hĂ©site jamais Ă  se mettre Ă  quatre pattes pour se faire enculer ou prendre en levrette par un gode ceinture portĂ© par une copine. Tout les jeux sont possibles et acceptĂ©es tant qu’ils procurent un quelconque plaisir.

Cependant, notre libertine mure aux petits seins ne peut pas se priver de sucer un mec et de profiter agrĂ©ablement d’une bonne queue. Les jeux coquins, cela a parfois ses limites et rien ne vaut un bon morceau de chair phallique Ă  se mettre sous la dent ou dans la chatte.

Au cours de ces orgie entre amis, le champagne est souvent le bienvenu. On se regarde, on se scrute, on rigole et on se charme et on fait l’amour dans une bonne ambiance. C’est ça les soirĂ©es partouze de Christine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *