Trio HHF Sandrine nympho 4

Trio HHF pour Sandrine, juste une nympho qui se fait chier

Bonnasse, blonde, sexy et super chaude au lit, on peut pas louer plus les mérites et les talents de baiseuse de Sandrine. Cette mature de 44 ans, peut-on dire qu’elle est vraiment mature, aime les plaisirs à plusieurs. Une histoire assez particulière qui l’a emmenée à devenir une mature libertine décomplexée. Déjà, elle adorait le sexe mais son mari, plus âgé de 20 ans la réfrénait dans ses pulsions. Cependant, comme elle était éperdument amoureuse de lui, Sandrine n’a jamais fait d’entorses au contrat. Et quand il est parti avec une autre, ce fut la libération de cette amazone. Elle qui se faisait chier a trouvé les moyens de s’épanouir en tant que femme. Et elle a découvert via Nous Libertin, les plaisirs de l’échangisme, du libertinage et de la luxure entre adultes consentants. Le trio HHF ( Homme Homme Femme ) en fait partie. Et quand notre blonde nympho se fait chier, elle appelle deux copains pour se faire partouzer.

Art de la double pipe, du handjob et de l’orgasme contrôlé

Se faire partouzer par deux mecs en même temps, ça nécessite de la patience, du contrôle et de la maitrise. Dextérité pour branler et gérer des handjobs, mais surtout la double pipe. Parce que c’est un péché mignon que de prendre deux belles bites et se les mettre dans la bouche en même temps. Sur les photos amateur de son dernier trio MMF, Sandrine fait transparaitre une putain d’aisance à jongler avec les verges. Une aspirée alors que la deuxième se laisse branler tranquillement. Puis un amant passe en-desous, se retrouvant avec la chatte à lécher en facesitting, et notre blonde continue à prendre en fellation baveuse le deuxième comparse.
Des fois, la libertine se dit qu’elle pourrait ouvrir une académie pour les femmes mures folles de partouze. Parce que cette façon qu’elle a de maitriser, de jouer avec le sexe sans jamais se mettre la pression. C’est simplement des années de frustration à pas pouvoir baiser à sa guise qu’elle se lâche et tire sur tout ce qui bouge.

Et pourtant, ces nudes de threesome ne représentent pas la meilleure partie de jambes en l’air de Sandrine. En effet, c’est vraiment parce qu’elle ne peut s’empêcher de se mettre des bites dans la bouche, qu’elle y est allée. Oui, notre blondasse se faisait juste chier. L’ennui peut parfois amener à la débauche, à la stuprerie la plus facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *